Le numéro vert dédié aux violences basées sur le genre a enregistré près de 2 000 appels en 8 mois

0
134

Lancé il y a 8 mois, le « 1404 »,numéro d’urgence consacré aux violences basées sur le genre au Gabon, a déjà enregistré 1 747 appels. En moyenne, il reçoit 218 appels par mois. L’annonce a été récemment faite par le service gouvernemental « Gabon égalité ». D’après les autorités, tous les appels enregistrés ont été convenablement traités.

68 des 1747 appels à l’aide se sont soldés par la prise en charge des victimes dans les hôpitaux publics. Au total, 277 personnes ont été dirigées vers les cellules d’écoute du ministère gabonais des Affaires sociales. « Ces appels ont aussi conduit à l’accueil de 277 personnes dans les cellules d’écoute du ministère des Affaires sociales », apprend-on.

Le « 1404 » avait été instauré par le gouvernement, en avril dernier. L’objectif était de permettre aux victimes, les femmes en particulier, de dénoncer leurs agresseurs et de sortir de leur mutisme. « Parler et dénoncer face à cette réalité rendue invisible par ce même silence. Parler et dénoncer, en toute confiance, pour que toutes ces souffrances inhumaines cessent, et elles vont cesser », avait déclaré le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, lors du lancement dudit numéro.

Au Gabon, 90 % des victimes de violences sexuelles sont des femmes. Ces dernières représentent également 83 % des victimes de violences économiques. Ce constat avait été fait par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba. Ledit constat a favorisé l’adoption d’un projet de loi portant élimination des violences faites aux femmes dans le pays. 

Leave a reply