Le PIB du Gabon pourrait augmenter de 2,1% cette année et de 3,8% en 2022

0
201

La Banque africaine de développement (BAD) prévoit une hausse du produit intérieur brut (PIB) réel du Gabon de 2,1% en 2021 et de 3,8% en 2022. L’institution financière estime que le taux d’inflation devrait baisser à 3% cette année et de 2,5% l’année prochaine.

Selon les perspectives économiques de BAD sur le continent africain pour le compte de l’année 2021, « ce scénario optimiste risque d’être compromis si la pandémie se poursuit au-delà du troisième trimestre de 2021. En effet, la reprise économique mondiale serait retardée, ce qui exercerait une pression significative à la baisse sur les prix des matières premières et affecterait la croissance, les comptes publics et la balance des opérations courantes ».

La pandémie de la Covid-19 a sévèrement affecté l’économie de plusieurs pays de la sous-région dont le Gabon. En 2020, le PIB du Gabon a chuté de 2,7% alors que l’année précédente, il a connu une croissance de 3,9%. Pour cause, la chute du prix du pétrole, la baisse de 21% de la production national du pétrole et le ralentissement observé dans les autres secteurs d’activités du pays.

« La détérioration de la situation économique a entraîné une baisse des recettes publiques tandis que la pandémie a entraîné des dépenses de santé et de protection sociale.  Le pays a enregistré un déficit budgétaire de 5,2 % du PIB en 2020, contre un excédent de 1,4 % en 2019. Le déficit des comptes courants s’est creusé, passant de 0,3 % du PIB en 2020 à 9,5 % en raison de la chute des prix du pétrole et des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement », a indiqué la BAD.

Afin de faire monter le PIB, le gouvernement gabonais devrait tenter de réduire le déficit budgétaire à 3,4% en 2021 et 1,7% en 2022, en gérant mieux les recettes non pétrolières et maîtrisant les dépenses courantes intérieures. C’est dans cette optique que le plan d’accélération de la transformation de l’économie du pays (2021-2023) avait été initié par les autorités du pays.

Leave a reply