Le premier festival du cinéma gabonais voit le jour

0
369

La première édition du Gabonais du cinéma (Fegaci) démarre aujourd’hui. L’événement se déroulera à l’Institut français du Gabon. Il va réunir des cinéastes, acteurs culturels, comédiens, écrivains et cinéphiles gabonais. Les échanges porteront sur le développement du 7e art dans le pays.

L’objectif de cette initiative est de faire la promotion des productions audiovisuelles locales et contemporaines. Selon les autorités, elle permettra aussi de « fédérer toutes les générations du cinéma gabonais ». Les participants auront l’opportunité de suivre des ateliers d’écriture de scénario et de réalisation de films. Ce sera l’occasion pour les jeunes de bénéficier des conseils, expériences des précurseurs du cinéma.

Au total, 9 réalisations cinématographiques seront projetées lors de ce festival. Parmi elles figurent des classiques comme « Les couilles de l’éléphant » de Henry Joseph Koumba Bididi, et « Dôlé » d’Imunga Ivanga. Ces œuvres ont été primées à l’international du fait de leur bonne qualité et de leur compétitivité. « Cette année, nous nous sommes focalisés uniquement sur la programmation des longs et court métrage de fictions. L’année prochaine, nous ajouterons des documentaires et des séries » , explique Pauline Mvele Nambané, l’un des initiateurs de l’événement. Le Fegaci prendra fin samedi prochain.

Leave a reply