Le Programme de remise à niveau du chemin de fer bénéficie de 126 milliards de FCFA supplémentaires

0
260

Fixé à 207 milliards de FCFA au départ, le budget de financement du programme de remise à niveau du chemin de fer (PRN) de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) a été revu en hausse à 333 milliards de FCFA, soit un complément de 126 milliards de FCFA. Cette décision a été prise lors d’un séminaire qui s’est déroulé du 4 au 5 mars 2021 dans les locaux de l’Autorité de régulation des transports ferroviaires (ARTF). Le délai de livraison des travaux a également été modifié et ramené à 2021.

« Avec ce programme de remise à niveau qui était prévu pour 2024 et ramené à 2021, la part de la Setrag est désormais de 230 milliards de francs au lieu de 146 milliards, et celle de l’Etat s’évalue dorénavant à 103 milliards au lieu de 61 milliards », a indiqué le directeur général de la Setrag, Christian Magni. Selon lui, les entreprises locales doivent contribuer à part importante dans la réalisation de ce projet.

Ces derniers mois, l’entreprise a enregistré plusieurs déraillements de trains dont le dernier en date est celui d’un train minéralier survenu le 7 mars 2021 entre les gares de Ndjolé et Abanga. Cinq déraillements avaient également été enregistrés entre mai et octobre 2020 sur la ligne de fer de 648 kilomètres qui relie Owendo à Franceville. Ces incidents avaient chaque fois occasionné la suspension du trafic.

L’objectif du programme de remise à niveau du chemin de fer est de réhabiliter et de moderniser les structures et infrastructures ferroviaires vielles de plus de 40 ans.

Leave a reply