Le recensement des enfants inconnus se poursuit à Franceville

0
289

L’opération d’enregistrement et d’établissement des actes de naissance pour les enfants inconnus des registres de l’état civil a été officiellement lancée à Franceville et à Boumango. Elle est menée par la direction provinciale de l’action sociale dans le Haut-Ogooué. Grâce à cette opération, ces jeunes gabonais pourront se mettre en règle.

Il faut noter que les équipes de recensement de Boumango ont déjà reçu près de 210 dossiers de demande d’actes de naissance. Les premières données de Franceville, quant à elles, restent encore inconnues.

L’initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet d’accès à la citoyenneté lancé par le ministère des Affaires sociales, le 14 avril dernier. Les provinces concernées par la mesure sont celles du Haut-Ogooué, de la Nyanga et du Woleu-Ntem. À travers cette opération, le gouvernement gabonais ambitionne établir une moyenne de 1000 actes de naissance avant la fin du mois de mai.

La phase pilote du projet avait permis de recenser près de 676 enfants de moins de 18 ans apatrides dans la province de l’Ogooué Ivindo en 2020.

 

Leave a reply