Le Réseau des femmes sénateurs visite les détenues de Gros-Bouquet

0
112
prison

Le Réseau des femmes sénateurs du Gabon (Refeseg) s’est récemment rendu à la prison centrale de Libreville mercredi dernier. Il s’agissait d’une visite de courtoisie et de charité effectuée en faveur des femmes incarcérées dans ce lieu.

L’organisation a fait don d’une importante quantité de denrées alimentaires et produits hygiéniques aux prisonnières. On peut citer, entre autres, des aliments, produits sanitaires; literie et serviette de bain; matériel de coiffure et de couture. Aussi, un atelier de réinsertion a-t-il été organisé à l’endroit des 132 détenues de cette prison.

La ministre de la Justice gabonaise Erlyne Antonela Ndembet-Damas, était également présente. Pour la présidente du Refeseg, Marie-Julie Biloghe Bi-Nzendong, cette visite est un acte louable. « Ce geste s’inscrit dans la continuité du dynamisme impulsé lors des journées internationale et nationale des droits des femmes » a-t-elle déclaré. La garde des Sceaux a profité de l’occasion pour féliciter l’association pour son initiative. Ce geste « marque le témoignage du combat mené pour la reconnaissance du rôle de la femme dans la société », indique-t-elle.

Leave a reply