L’entraîneur gabonais accusé de pédophilie nie les faits et tente de prendre la fuite

0
399

Patrick AYI Assoumou, l’ancien entraîneur de la sélection des U17 a nié les accusations d’abus sexuel qui pèsent contre lui. Selon lui, il s’agit « d’un complot contre la Fegafoot, la ligue et certains de nos dirigeants ». C’est ce qu’il a déclaré lors d’une interview accordée au journal L’Union. « Un ancien international a même été contacté pour qu’il dise qu’il a été abusé par moi. Mais ce dernier a catégoriquement refusé », a-t-il ajouté.

D’après une source proche du Parquet, le présumé pédophile aurait été mis aux arrêts quelques heures après avoir proclamé son innocence. Patrick Assoumou Eyi aurait été interpellé à Ntoum, à plusieurs kilomètres de Libreville alors qu’il tentait de fuir. Il serait actuellement en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Pour rappel, une enquête du journaliste d’investigation Romain Molina publiée dans le journal britannique The Guardian, accusait Patrick Assoumou Eyi de pédophilie. L’entraîneur aurait abusé sexuellement des jeunes footballeurs gabonais pendant une vingtaine d’années. Cette annonce a choqué toutes les autorités gabonaises. Le chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba a exigé qu’une enquête soit ouverte. Le ministre gabonais des Sports Franck Nguema a suspendu le mis en cause de toutes ses fonctions. 

Leave a reply