L’entreprise sud-africaine Havilah relance les discussions sur le gisement de Fer de Milingui

0
95
minerai-de-fer

Le ministre gabonais des Mines, Elvis Ossindji, s’est récemment entretenu avec les responsables de la société minière sud-africaine Havilah Consolidated Ressources.

Les échanges ont porté sur la relance des négociations sur la mine de fer de Milingui. Il s’agit du 2e grand gisement de fer que possède le Gabon. « Havilah Consolidated Ressources (…) a manifesté son intérêt pour la reprise des activités de la mine de fer de Milingui dans la province de la Nyanga », informe le ministre.

Selon l’autorité gouvernementale, la reprise de ces discussions présage une évolution positive pour l’exploitation de ladite mine.

Pour rappel, la société sud-africaine et l’État gabonais ont signé un accord-cadre de partenariat en 2018. Havilah s’était engagé à développer la mine en 3 phases. La première est prévue pour durer de 2018 à 2022. Elle consistait à réévaluer les réserves, construire une voie d’évacuation du minerai d’une centaine de kilomètres jusqu’à l’océan Atlantique, et engager une production expérimentale. La seconde phase elle, doit durer de 2022 à 2025. La dernière phase s’étendra sur la période 2025-2028.

La mise en œuvre de ce projet coûtera près de 530 milliards de FCFA.

Leave a reply