Les travaux de construction des centrales hydroélectriques de Fougamou et FE2 bientôt relancés

0
468
hydroélectricité-gabon

L’État gabonais envisage de relancer les travaux de construction des centrales hydroélectriques de l’Impératrice Eugénie sur la rivière Ngounié et du FE2 (36 MW) sur la rivière Okano à Mitzic. Pour cela, il a signé un accord tripartite avec les entreprises la Compagnie de développement des énergies renouvelables (Coder) et China Gezhouba groupe corporation (CGGC).

La cérémonie officielle de signature s’est tenue mardi dernier. Les ministres de l’Économie, du Budget, et de l’Énergie étaient présents.

La Coder s’est engagée à fournir les financements nécessaires à la CGGC. En contrepartie, l’entreprise exploitera les infrastructures pendant une trentaine d’années une fois qu’elles seront construites.

En relançant ces chantiers, l’État espère promouvoir le potentiel hydroélectrique des deux chutes de l’Impératrice Eugénie (CDI), et du FE2. Grâce aux deux centrales, le mix énergétique du Gabon sera optimisé.

Leave a reply