Les travaux préparatoires à l’exploitation aurifère de Ndjolé sont lancés

0
106
or-au-Gabon

Les travaux préparatoires de l’exploitation aurifère de Ndjolé viennent d’être lancés dans la province du Moyen Ogooué. Dans ce cadre, l’Agence d’exécution des activités de la filière forêt bois (Aeaffb) et la société londonienne Alpha Centauri Mining (ACM), l’opérateur aurifère installé à Ndjolé, ont signé un contrat. Ladite convention est relative à la réalisation de layons forestiers spécifiques de plus de 400 km, apprend-on.

L’objectif de cette initiative est de « faciliter la campagne sismique nécessaire pour l’exploitation de l’or », indique l’Agence. La concession est constituée de plusieurs blocs. Chacun de ces blocs devra être parcouru par des layons équidistants de 100 m d’une largeur de 2 m. Le travail ayant démarré depuis 2 mois, a déjà permis d’ouvrir 360 km de layons. L’Aeaffb a mobilisé 35 techniciens forestiers afin que l’objectif final soit atteint.

Pour rappel, l’entreprise Alpha Centauri Mining possède depuis février 2022, 9 permis dans les provinces du Moyen-Ogooué et de l’Ogooué Ivindo. Il s’agit concrètement de 7 permis d’exploitation des mines d’or à petite échelle valides et de 2 permis de recherche d’or. De 28,21 kg d’or produits en 2017, la société est passée à un volume annuel de près de 200 kg d’or en 2021. C’est ce qu’indiquent les données du ministère de l’Économie.

Leave a reply