L’État gabonais forme les aquaculteurs aux systèmes de production hors-sol

0
174

Le gouvernement gabonais a organisé un atelier national de renforcement de capacités à l’endroit des aquaculteurs. L’objectif est de les former aux systèmes de production hors-sol. Cela permettra au pays de booster la production halieutique nationale. L’initiative entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet de développement de l’aquaculture commerciale intensive en zone péri-urbaine. Elle est conduite par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Au cours des séances de travail, les participants ont eu l’occasion d’expérimenter de nouveaux modes de production. Ces méthodes sont plus intensives en zones péri-urbaines. D’après la FAO, les systèmes de productions dans les bacs et les cages sont indispensables dans ces zones. Les aquaculteurs ont été priés de vulgariser les capacités acquises lors de cette formation autour d’eux. Par ailleurs, les jeunes entrepreneurs évoluant dans ce secteur devraient être accompagnés selon le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou.

L’ambition de l’État gabonais est de diversifier l’économie nationale et d’assurer une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle aux populations. Le développement de l’aquaculture commerciale permettra au pays d’importer moins de poissons. 

Leave a reply