L’État gabonais lance une plateforme de suivi-évaluation de sa politique sanitaire

0
224

La Plateforme de Coordination des partenaires techniques et financiers du ministère de la Santé a été lancée jeudi dernier par le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong. Il s’agit d’un cadre de concertation instituée par arrêté ministériel. Ladite plateforme vise principalement à assurer la coordination et le suivi-évaluation de la politique du gouvernement en matière de santé. 

Elle est présidée par le ministre de la Santé. La vice-présidence est assurée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle regroupe également des partenaires techniques et financiers tels que l’UNICEF, l’UNFPA, l’ONUSIDA, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement. On y retrouve aussi la FAO, l’Agence française de développement et la cellule du Financement extérieur du ministère de l’Économie.

Tous ces partenaires ont félicité cette initiative. Selon eux, ce cadre stratégique permettra d’optimiser leur partenariat avec le ministère de la Santé. « Pour eux, l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) passe par un cadre de concertation pour une synergie d’actions des partenaires », indique le ministère gabonais de la Santé.

L’ambition du Gabon est de contribuer à la lutte contre les inégalités sociales, ainsi qu’à la réduction du VIH et des maladies infectieuses. Tout se fera conformément à l’Agenda 2030. 

Leave a reply