L’Etat gabonais prévoit de produire plus de 4 000 tonnes de fruits et légumes d’ici 2023

0
352

En partenariat avec l’Agri fund for Africa (AFA), l’ADAG compte produire plus de 4 000 tonnes de fruits et légumes à l’horizon 2023. En effet, les deux institutions ont décidé de collaborer dans la concrétisation d’un projet agricole dans le Haut-Ogooué. Il s’agit d’un projet d’exploitation et de production des produits maraîchers, comme l’oignon et la tomate dans la zone agricole de Suba.
Cette initiative présente plusieurs avantages. Tout d’abord, elle permettra de booster le rendement agricole dans la zone de Suba. Ensuite, elle favorisera la promotion et la création de nouveaux emplois dans ce secteur d’activité.
Elle rejoint la dynamique du gouvernement gabonais dont l’un des principaux objectifs est de lutter contre le chômage et  de valoriser la production agricole locale. Rappelons que le Gabon vise à devenir autonome en matière d’aliments et réduire de moitié sa facture d’importation alimentaire. Actuellement, le pays importe jusqu’à 550 milliards de FCFA de produits alimentaires par an.
Il faut également noter que ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’Accélération de la Transformation (PAT) de l’économie gabonaise.

Leave a reply