L’État gabonais recherche un consultant pour former 60 enseignants en hydrocarbure, métallurgie, BTP, pêche…

0
137
formation-enseignant

Le gouvernement gabonais souhaite recruter un consultant pour la formation de 60 enseignants dans plusieurs domaines. À cet effet, un avis de manifestation d’intérêt a été lancé hier par le ministère de la Formation professionnelle.

L’entreprise retenue signera un contrat d’une durée de 9 mois avec l’État. Ladite convention concerne la formation de 8 stagiaires en hydrocarbure, 6 en mines et métallurgie, 6 dans le domaine forêt-bois, et de 8 autres en agriculture et agro-industrie. Le consultant devra également former 8 stagiaires dans le secteur de la pêche, 7 en habitat et BTP, 9 en numérique télécom et 8 en tourisme.

D’après l’avis à manifestation d’intérêt, « les candidats à ces formations/reconversions sont des enseignants de niveau Bac+5 ». Ces derniers disposent d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans leurs disciplines d’origine. Le financement de ce programme de formation sera assuré par la Banque africaine de développement (BAD).

Les candidats à l’appel d’offre sont priés de justifier de leurs expériences et qualification pour les prestations. Ces justificatifs peuvent être soit une documentation, référence de prestations similaires, expérience dans des missions comparables ou la disponibilité de personnel qualifié. Par ailleurs, ils sont autorisés à se mettre en association afin d’accroître leurs chances d’être sélectionnés. « Les critères d’éligibilité, l’établissement de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes à la politique de passation de marchés de la banque en date d’octobre 2015, qui sont disponibles sur le site web de la banque », apprend-on.

Le dernier délai pour déposer les candidatures est fixé au 19 avril prochain.

Leave a reply