L’État gabonais réduit les droits de douane de 23 produits alimentaires importés

0
92
Alimentation

Le gouvernement gabonais vient de réduire les droits de douane de 23 produits alimentaires importés. « Dans le cadre de la préservation du pouvoir d’achat des ménages, il est institué, à l’importation des produits dits “de première nécessité”, un taux global réduit de 5% », informe l’article 5 de la loi des finances.  L’objectif de cette initiative est d’atténuer la hausse du coût de la vie entraînée par la pandémie de Covid-19.

Les produits concernés par cette mesure sont les pâtes alimentaires, les conserves de poissons, le riz, le lait, la viande, le poisson et la volaille. Il s’agit plus précisément des cotis de porc, des cuisses et ailes de poulet, des maquereaux, des bars, du lait et de la crème de lait. Les spaghettis sans œufs, les préparations pour l’alimentation des enfants, de la tomate double concentrée, etc. sont également pris en compte.

D’après les autorités, la réduction de ces droits de douane permet de réduire les coûts d’importation et de transport pour les opérateurs. Les prix des produits cités vont donc baisser.

L’ambition du Chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba est de garantir de meilleures conditions de vie aux populations.

Leave a reply