L’État gabonais signe les documents relatifs aux 5 premiers projets bénéficiaires des fonds norvégiens octroyés au Gabon

0
133
fôret-gabon

La 19e réunion du Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC) a été clôturée le 8 juillet dernier. En marge de l’événement, le Gabon a signé 5 documents concernant le 3e cycle de l’Initiative pour la forêt d’Afrique centrale (CAFI). Lesdits documents sont relatifs aux cinq premiers projets qui seront financés grâce aux fonds octroyés par la Norvège à travers CAFI au Gabon. Cette donation récompense les efforts fournis par le pays pour la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, dues à la déforestation et à la dégradation des forêts. Il s’agit d’un financement de 96 milliards de FCFA sur une période de 10 ans. Un premier versement de près de 9,3 milliards de FCFA a été fait au Gabon en 2021.

Ces fonds sont destinés au financement de la protection contre l’empiètement des aires protégées. Selon le ministre des Forêts, cela permettra « de lutter efficacement contre tous les problèmes d’orpaillage illégal, d’exploitation forestière illicite. Un programme fait avec l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) ». L’argent permettra également de financer un projet sur le développement d’un jardin botanique à l’intérieur de l’Aboratum Raponda Walker. Le processus de certification et la foresterie communautaire à l’échelle nationale au Gabon sera mis en œuvre. Un accent particulier sera mis sur la recherche et la surveillance écologique des écosystèmes forestiers. Les capacités institutionnelles et la gouvernance climatique seront améliorées.

La signature de ces documents marque l’effectivité de cette récompense sur le terrain. « Et donc, cet accord de 150 millions de dollars devient effectif sur le terrain », va-t-il déclarer.

Le Gabon fait partie des pays les plus engagés dans la protection de l’environnement à travers le monde. Son leadership est reconnu à l’international.

Leave a reply