L’État gabonais souhaite augmenter de 25 % son réseau routier bitumé à l’horizon 2025

0
78
Routes

Le gouvernement gabonais s’est fixé de nouveaux objectifs en terme d’infrastructures routières pour les prochaines années. Le ministre des Travaux publics les a rappelés lors des conférences budgétaires tenues à Libreville mardi dernier.

L’ambition du pays est d’augmenter de « 20 à 25 % son réseau routier bitumé », d’ici 2025. C’est ce qu’a indiqué Léon Armel Bounda Balonzi. D’après lui, le Programme d’appui au secteur des infrastructures au Gabon (Pasig) devrait faciliter l’atteinte de cet objectif.

Plusieurs organismes internationaux soutiennent la mise en œuvre de ce programme. Par exemple, la Banque Africaine de Développement appuie la modernisation du réseau routier du pays. D’autres projets comme la transgabonaise et des projets routiers sont en cours de concrétisation.

À ce jour, le Gabon dispose d’un linéaire routier de 10 000 km. D’après le ministère des Travaux publics, seulement 2000 km de ce réseau sont en état. Depuis 2020, il dispose d’un Fonds autonome national d’entretien routier (Faner). La mission dudit fond est d’instaurer un mécanisme de financement fiable et pérenne, qui garantit une disponibilité immédiate des ressources et un paiement rapide et régulier des entreprises engagées dans l’entretien routier.

Leave a reply