L’État gabonais soumet l’échangeur de Nzeng-Ayong à une étude topographique

0
157
gouvernement

Le directeur général de l’Entretien des routes et aérodromes, Lambert Mouvinde Millot s’est récemment rendu sur l’échangeur de Nzeng-Ayong dans le 6e arrondissement de Libreville. Il était accompagné de plusieurs représentants du ministère des Travaux publics et de la société Socoba.

L’objectif de cette descente sur le terrain était de s’enquérir de l’état de cette infrastructure. Construite depuis 10 ans, l’échangeur de Nzeng-Ayong menace de s’effondrer. Les autorités ont déployé des ingénieurs techniques topographiques et géographiques de l’entreprise Sobea sur le terrain, juste 3 jours après cette visite. Les experts ont pour mission de déterminer avec précision la gravité des dégâts. Ils sont chargés de vérifier la disposition, le relief, la pente, ainsi que d’autres caractéristiques grâce à un plan 2D ou 3D.

La dégradation de cet échangeur expose les usagers à de graves dangers. Malgré les balises placées aux alentours pour en interdire l’accès, les populations continuent de le pratiquer. Il s’agit de l’un des 3 principaux échangeurs de Libreville.

La date de démarrage des travaux de rénovation n’a pas encore été précisée.

Leave a reply