L’État gabonais veut construire un data center pour stocker et sécuriser les données cadastrales

0
229
data-center

Le gouvernement gabonais envisage de se doter d’un Data center pour le stockage et la sécurisation des données cadastrales. L’annonce a été faite mercredi dernier par le ministre de l’Habitat, Olivier Nang Ekomie lors de la troisième et dernière édition des Matinées PAT (Plan d’accélération de la transformation).

D’après l’autorité gouvernementale, l’objectif de cette initiative est d’« augmenter la capacité de stockage et sécuriser ces données ». Le futur Data center sera capable de stocker toutes les données cadastrales produites par le Gabon. Cela permettra au pays de prévenir les attaques cybercriminelles et piratages informatiques, devenus très fréquents à l’international.

Dans ce cadre, des dossiers d’appel d’offres ont été constitués et transmis à la direction générale des marchés publics (DGMP) pour avis de non-objection. Ces appels d’offres concernent l’acquisition de fournitures, l’installation et la configuration du Data Center.

Les autorités gabonaises projettent aussi interconnecter les directions provinciales du Cadastre. Le but est de rapatrier, centraliser et traiter l’information foncière afin d’exécuter des travaux sur le même système d’information, apprend-on. Des dossiers d’appels d’offres ont été également transmis à la DGMP à cet effet pour avis de non-objection.

Leave a reply