L’État gabonais veut trouver des solutions durables aux difficultés de la SEEG

0
298

La problématique de la distribution de l’eau et de l’électricité au Gabon était au cœur d’une séance de travail à la Primature mercredi dernier. L’objectif de l’initiative était de trouver des solutions durables aux fréquentes coupures d’eau et d’électricité. C’est ce qu’a indiqué Alain-Claude Bilié-By-Nze, le ministre d’État, ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques.

Lors de cette réunion, les autorités gouvernementales ont procédé à l’analyse des offres de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). « La SEEG a fait une présentation exhaustive sur son réseau interconnecté de Libreville », a déclaré Alain-Claude Bilié-By-Nze. L’opération a permis de relever les difficultés rencontrées par l’entreprise.

Aussi, pour optimiser la desserte du pays en eau et en électricité, « des solutions ont été préconisées », apprend-on. L’État gabonais s’est par ailleurs engagé à investir davantage dans cette société où il est actionnaire. Depuis quelque temps, les coupures de courant sont devenues très fréquentes dans le Grand Libreville. L’ambition des autorités gabonaises est d’améliorer les conditions de vie de la population. 

Leave a reply