L’Etat met 3 différents programmes en œuvre pour améliorer la desserte en eau potable au Gabon

0
176
gabon-eau

Le problème de la disponibilité de l’eau potable sur le territoire gabonais est l’un de ceux qui préoccupent le plus le Chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba. Toutes les mesures nécessaires et possibles sont donc envisagées par le gouvernement pour régler la situation. C’est ce qu’a indiqué hier le ministre d’État, ministre en charge de l’énergie et des ressources hydrauliques, porte-parole du gouvernement. C’était au cours d’une interview accordée à Gabon 24. « Tout le pays est en chantier », déclare-t-il.

Selon le membre du gouvernement, 3 programmes ont été adoptés et sont actuellement mis en œuvre dans le pays. Le premierest le Programme intégré pour l’alimentation en eau potable et assainissement de Libreville (PIAEPAL). Il est financé à hauteur de 77 milliards de FCFA par la Banque africaine de développement (BAD). Les travaux sont en cours depuis plus de 12 mois dans le Grand Libreville. « À la fin de ces travaux, nous aurons réglé le problème d’adduction d’eau du Grand-Libreville », indique le ministre de l’Énergie. Au total, 150 canalisations seront renouvelées et plusieurs construites dans le cadre de ce programme. Cela réglera le problème des fuites.

Le gouvernement collabore également avec la Société d’Énergie et d’eau du Gabon (SEEG) pour augmenter la production d’eau de Libreville. L’eau sera désormais recueillie sur la route de Cocobeach et ramenée à Ntoum pour traitement.

Deux autres programmes sont en cours dans le pays. Ils sont respectivement financés à hauteur de 35 milliards de FCFA et 18,5 milliards de FCFA. Le premier programme est financé par la Banque mondiale. Le second est financé par le gouvernement gabonais. Ces deux projets couvrent l’ensemble des provinces du Gabon.

Le ministre des ressources hydrauliques, invite par ailleurs la population à faire preuve de patience. « On ne pourra pas tout régler le même jour », a-t-il affirmé.

Leave a reply