L’étudiante gabonaise détenue pour faute de carte de séjour en Tunisie est désormais libre

0
193

L’étudiante gabonaise Fransca Tonda Walvyna récemment placée en détention en Tunisie a été libérée hier. Elle avait été injustement enfermée pour défaut de carte de séjour. La jeune gabonaise de 19 ans avait été interpellée sur la route Sfax-Tunis lors d’un contrôle de routine. « Elle s’était déplacée pour récupérer sa carte consulaire pour le renouvellement de sa carte de séjour », apprend-on. Sa carte n’avait alors expiré que depuis quelques jours. Rappelons que la législation tunisienne accorde un délai d’un mois pour la mise à jour de la carte de séjour.

La libération de Fransca Tonda Walvyna a été essentiellement rendue possible par l’intervention de son école. Elle est étudiante en 2e année de Génie des logiciels à l’École supérieure polytechnique internationale privée de Sfax (ESPIN). L’ESPIN a mis une avocate à la disposition de l’étudiante pour assurer sa défense. Il s’agit de Me Nadia Welbani. Cette dernière était secondée par plusieurs autres avocats qui se sont portés volontaires. L’ambassade du Gabon en Tunisie, les concitoyens gabonais et l’Association des étudiants et stagiaires Gabonais en Tunisie (AESGT) y ont également joué un important rôle.

Leave a reply