L’ex-Président de l’Assemblée nationale est désormais en résidence surveillée

0
38
Guy_Nzouba

Guy Nzouba-Adama, en garde-à-vue depuis quelques jours pour des besoins d’enquête, a été placé en résidence surveillée. L’intéressé avait été intercepté il y a quelques jours avec une somme de plus d’un milliard de francs à bord de son véhicule.

Les choses ne semblent pas s’améliorer pour le Président du parti politique Les Démocrates. Il fait désormais objet de deux différentes poursuites judiciaires. L’une a été enclenchée par le Tribunal de Franceville et l’autre par la Cour criminelle spéciale de Libreville. Guy Nzouba-Adama, est respectivement accusé par ces instances d’ « entrée illégale de fonds » et de « blanchiment de capitaux, association de malfaiteurs, corruption active ». La Cour criminelle, quant à elle, l’inculpe plus spécifiquement d’ « atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation et intelligence avec une puissance étrangère ».

En effet, de source confirmée par l’accusé lui-même, la somme d’argent confisquée serait un don du Président Congolais Denis Sassou Nguesso. Ces fonds lui auraient été alloués à des fins politiques. Si ces faits sont confirmés, l’ex-Président de l’Assemblée nationale pourrait écoper de peines judiciaires très lourdes. Pour rappel, le parti politique de Guy Nzouba Ndama, était monté au créneau pour dénoncer une machination politique. Ils avaient promis de revenir à charge avec les preuves nécessaires pour faire face à la situation.

Leave a reply