L’OAPI conseille aux sociétés de la Zes de Nkok de protéger leurs marques

0
349

L’administrateur général de la zone économique spéciale de Nkok s’est entretenu avec le directeur général de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), mercredi dernier. Les deux personnalités ont discuté de l’importance de la protection de marque. L’OAPI recommande aux entreprises situées dans la Zes d’obtenir leur titre de protection des droits de propriété intellectuelle.

D’après Denis Bohoussou, l’obtention de ces documents, permettra aux opérateurs d’éviter d’éventuelles contrefaçons. Ils pourront ainsi se démarquer de la concurrence et avoir le monopole de leurs créations.

L’OAPI s’est engagé à accompagner certaines entreprises de la zone économique de Nkok dans cette démarche. Au nombre de celles-ci se trouve la société La santé pharmaceutique. Il s’agit d’une firme spécialisée dans la production de médicaments. On y fabrique des antipaludiques, des anti-inflammatoires, des antidiabétiques et des analgésiques. Ces produits sont vendus sur le marché local et sous-régional.

Au cours d’une rencontre avec les responsables de ladite société, l’OAPI a émis le souhait de les aider à mieux protéger leurs marques de médicaments génériques. L’organisation a également discuté avec eux « sur la possibilité de les accompagner dans leurs démarches d’obtention de nouveaux brevets internationaux », apprend-on.

La zone économique spéciale de Nkok regroupe près de 150 investisseurs provenant de 17 différents pays.

Leave a reply