L’Office des ports et rades du Gabon envisage d’accroître sa compétitivité

0
76
Port-dOwendo

L’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) prévoit d’améliorer sa compétitivité et sa qualité de service sur le marché. Pour cela, il se fait actuellement accompagner par l’Agence gabonaise de normalisation (Aganor). L’annonce a été récemment faite par la structure.

D’après les autorités, ce partenariat présente de multiples avantages. « La collaboration entre l’Aganor et l’Oprag permettra de faire de nos ports des places fortes de l’économie de notre pays et des véritables poumons de notre commerce extérieur », indique Godwin Alini Yandjangoye, le directeur général de l’Oprag.

L’objectif de l’entreprise est d’obtenir au moins 4 certifications internationales. La première est la norme ISO 9001 dans le domaine du management de la qualité. La seconde est la norme ISO 14001 dans le domaine environnemental. La troisième norme est l’ISO 28001 dans le secteur des chaînes d’approvisionnement. Pour finir, l’Oprag vise l’obtention de l’ISO 45001 en matière de santé et de sécurité au travail. La structure souhaite également obtenir les labels comme « Ecoport », « Port exemplaire », qui attestent des « bonnes pratiques » en matière de développement durable.

En atteignant ces objectifs, l’Oprag pourra mieux satisfaire aux besoins des clients du port et diminuer les coûts de non-qualité. Il améliorera aussi la maintenance des infrastructures et la maîtrise des risques et des maladies professionnelles.

Leave a reply