L’OPN va doter de médicaments les CHU de Libreville, d’Owendo et le centre Jeanne Ebori

0
89
CHUL

L’Office pharmaceutique national (OPN) vient de s’engager à fournir des médicaments et autres produits de santé (MAPS) à quelques structures hospitalières gabonaises. Il s’agit des Centres hospitaliers universitaires (CHU) de Libreville, Owendo et Mère-enfant Jeanne Ebori.

Les responsables de ces trois centres et l’Office pharmaceutique nationale ont signé hier une convention de partenariat. Le ministre délégué à la Santé, Justine Libimbi Mihindou était présente à cette cérémonie. « La cérémonie qui nous réunit ce jour s’inscrit dans la logique d’une optimisation de la gestion des pharmacies hospitalières », a-t-elle affirmé.

D’après les autorités, ce partenariat présente de multiples avantages. Il permettra d’améliorer la prise en charge des malades sur le territoire national. Grâce à cette convention, il sera possible d’assurer une disponibilité permanente des MAPS au sein des Centres hospitaliers universitaires du Grand Libreville.

L’ambition du Chef d’État gabonais est d’améliorer l’accès des populations gabonaises aux médicaments. Cet objectif s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation. « Le chef de l’État nous a instruit à travers le Plan d’accélération de la transformation d’améliorer l’accessibilité des médicaments aux patients. », a expliqué Dr Ange Mibindzou Mouelet. Il est le rapporteur du comité technique pour la gestion des pharmacies hospitalières.

Leave a reply