Lutte antidrogue : Les agents de l’OCLAD arrêtent la cheffe du cartel de « Derrière l’Ecole Normale »

0
308

Germaine Mezui-Mve-Nguema a été mis aux arrêts. Les agents de l’office central de lutte antidrogue (OCLAD) ont interpellé la responsable du trafic de drogue au quartier « Derrière l’Ecole Normal ». Germaine Mezui-Mve-Nguema dirigeait jusqu’à son arrestation  un petit cartel familial dont faisait partie son mari,  Jean-Bosco Ayi-Biyogho et Gabriel Odza-Ndong, deux collaborateurs.

Plusieurs quartiers populaires du Gabon sont perturbés par les activités nocives des cartels de drogue. La petite mafia de Germaine Mezui-Mve-Nguema aurait été dénoncée par une source anonyme aspirant à une vie davantage paisible et pacifique. A l’aide des informations anonymes, les agents de l’OCLAD a réussi à interpeller un premier trafiquant en possession de 25 ballots de cannabis, le 11 avril 2021.

Ce dernier les a alors aidé à remonter jusqu’à la cheffe de cartel. Suite à une perquisition menée à son domicile, 5 ballots de cannabis ont été saisis. Interrogée, Germaine Mezui-Mve-Nguema, a, à son tour, conduit les agents des forces de l’ordre au « Cap Caravane », emplacement où 1225 ballots de drogue valant 13 millions de FCFA, ont été découverts.

Selon la mise en cause, ces stupéfiants proviendraient de la Guinée-Equatoriale, en dépit de la fermeture des frontières.

Il ne s’agit pas du premier forfait commis par Germaine Mezui-Mve-Nguema. Elle aurait auparavant été arrêtée et condamnée à des peines minimales.

Leave a reply