Lutte contre les violences faites aux femmes : L’Etat gabonais lance deux nouveaux outils

0
393

Ce vendredi 30 avril 2021, le gouvernement gabonais a procédé au lancement à Libreville, de deux outils de lutte contre les violences faites aux femmes. Il s’agit d’un numéro téléphonique d’urgence dédié aux victimes et d’une plateforme internet d’information et de sensibilisation.

« Je me félicite de la mise en service, aujourd’hui, du numéro vert gratuit 1404. Il s’agit là d’une avancée concrète dans la mise en œuvre des recommandations issues du rapport sur la Stratégie de Promotion des Droits de la Femme et de Réduction des Inégalités Femmes/Hommes », a déclaré le Premier Ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda.

Selon le Ministre des affaires sociales et des droits de la femme, Prisca Koho Nlend, ces espaces d’échanges permettront aux gabonais « d’agir grâce à une information appropriée sur les démarches à suivre et sur le rôle des intervenants de prise en charge ». Les victimes ont désormais la possibilité de s’exprimer et de dénoncer leurs bourreaux.

Cette initiative du gouvernement s’inscrit dans le cadre de la stratégie de promotion des droits des femmes et de réduction des inégalités hommes-femmes au Gabon présentée au Chef de l’Etat en septembre 2020. « Le numéro d’urgence 1404 et la plateforme d’information en ligne Gabon Egalité renforcent l’efficacité des réformes législatives en discussion actuellement au Parlement. », s’est réjouie Erlyne Antonela Ndembet épse.Damas, la Ministre de la Justice, Garde des sceaux, et chargé des Droits de l’Homme.

Rose Christiane Ossouka Raponda a profité de l’occasion pour saluer la détermination du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, et de la Première Dame, Madame Sylvia Bongo Ondimba à lutter contre toutes les formes de violences et de discriminations. « Une avancée que nous devons à l’engagement déterminé de Monsieur le Président de la République, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, et de la Première Dame, Madame Sylvia BONGO ONDIMBA, à travers le dynamisme de la Fondation éponyme, en faveur de la matérialisation de la politique d’Egalité et de l’amélioration de la condition des femmes», a-t-elle indiqué.

 

 

Leave a reply