Manganèse : 360 Gabonais formés dans le chantier mené par Sogea Satom

0
106
comilog-gabon1

Le constructeur Sogea Satom indique avoir formé 360 Gabonais provenant de plusieurs provinces à travers le territoire national. L’annonce vient d’être faite via une note publiée par l’entreprise. Elle intervient après trois ans de travaux sur le chantier d’Okouma où la Comilog, filiale gabonaise de la multinationale française Eramet, construit une unité industrielle.

D’après Sogea Satom, les 360 personnes ont été formées dans plusieurs domaines. Il s’agit, entre autres, des BTP, du génie civil, des métiers de l’acier et des travaux de terrassement.

Pour rappel, le chantier d’Okouma représente en tout, 1,6 million de m³ de terrassement, 19 000 m³ de béton et 1 700 tonnes d’aciers. Ce projet prévoit également l’établissement d’un réseau électrique de 18 km et la réalisation de 8 km d’assainissement.

L’initiative présente de multiples avantages selon les autorités. Aménager une nouvelle unité industrielle à Okouma va permettre d’exporter du manganèse depuis Moanda. À terme, cela permettra d’augmenter la production du minerai de 7 millions de tonnes par an au Gabon. Grâce à une telle capacité de production, le pays deviendra le premier producteur mondial de manganèse.

Le site mini d’Okouma assurera l’extraction du manganèse pendant les 50 prochaines années.  5 500 emplois directs et indirects seront créés grâce à son ouverture. De nombreuses industries se développeront aussi dans la ville de Moanda et dans la région du Haut Ogooué.

Les travaux de construction de la mine sont prévus pour être livrés en 2023.

Leave a reply