Manganèse : un nouveau village pour reloger les populations de Biniomi

0
229

L’entreprise Nouvelle Gabon Mining a construit un nouveau village pour les populations de Biniomi près de Franceville. L’infrastructure a été inaugurée par le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, hier. L’objectif de l’initiative est de reloger les habitants de Biniomi dont les logements avaient été endommagés par un projet d’exploitation d’une mine manganèse. Ledit projet était dirigé par la société Nouvelle Gabon Mining, apprend-on.

Le nouveau village s’étend sur une superficie de 60 ha. Il se trouve à près de 500 mètres de la rivière Djoumou. Il est composé de 41 maisons. 34 d’entre elles sont construites en briques de terre stabilisées et comptent 3 chambres chacune. 5 autres habitations sont conçues avec des briques de ciment. Le site est également doté d’un de 2 églises, 2 magasins, 21 toilettes et un dispensaire. Il est traversé par une route en terre de 3,5 km. Le coût des travaux s’élève à 1,1 milliards FCFA.

Cette initiative s’inscrit en droite ligne de la volonté des autorités gabonaises d’améliorer les conditions de vie des populations riveraines des sites miniers. C’est ce qu’a indiqué le ministre gabonais des Mines, Vincent de Paul Massassa.

La relocalisation des populations de Biniomi permettra à la Nouvelle Gabon Mining, filiale de l’indien Coalsale Group de mener librement ses activités d’exploitation du manganèse. Rappelons que l’usine de traitement de manganèse de Biniomi a été mise en service depuis 2017. 

Leave a reply