Mines : En Australie, le Gabon vante son potentiel dans la filière manganèse

0
55
Conférence_ADU

Sous les instructions du Chef de l’État, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, le Ministre des Mines, Elvis OSSINDJI, a représenté le Gabon en tenant un discours dans la salle de conférence du Pan Pacific Hôtel le 1er septembre dans le but de promouvoir le Gabon comme une destination attrayante pour l’industrie minière internationale à la Conférence Africa Down Under.

Africa Down Under (ADU) est une conférence minière organisée par PayDirt Media, une société médiatique australienne de premier plan. La conférence a été introduite afin de susciter l’intérêt de l’Australie pour le secteur minier et énergétique en Afrique. ADU est ainsi l’un des plus grands évènements miniers africains organisé en dehors du continent. Elle s’est tenue pour sa 21ᵉ édition au Pan Pacific Hotel à Perth, Australie du 29 août au 2 septembre 2022.

Le Gabon est l’un des pays les plus attendus de la conférence. Dans un contexte de diversification de l’économie et d’accélération de la transformation, la conférence minière Africa Down Under consolide la position du Gabon comme une destination minière de référence. Les récentes actualités minières gabonaises ont en effet un succès retentissant sur la scène internationale à savoir la signature de la convention de recherche du gisement de fer de Belinga avec le minier australien FORTESCUE METALS GROUP ainsi que l’importante découverte de zinc-plomb à haute teneur dans le gisement de Dikaki par la société d’exploration APOLLO MINERALS. « Il est extrêmement passionnant de travailler au Gabon, un pays qui, comme l’Australie, a une longue et fructueuse histoire minière. » a déclaré le Président non-exécutif d’Apollo Minerals, John WELBORN qui a tenu en français un discours très élogieux sur le dynamisme du Gabon.

Lors de sa présentation, le 1er septembre, le Ministre des Mines a mis l’accent sur la valorisation des ressources minières du Gabon. « Le Gabon a su très tôt se concentrer sur l’un de ses minerais phares, le manganèse, dont le pays est maintenant le 2ᵉ producteur mondial. » La stabilité sociale et politique du pays ainsi que la présence d’infrastructure de grande ampleur telle que le Transgabonais sont pour la mise en œuvre de projets industriels d’envergure.

Il a également avancé les objectifs suivants pour le développement effectif de l’industrie minière gabonaise :

Devenir le premier exportateur mondial de manganèse grâce à des opérateurs tels que Comilog, Nouvel Gabon Mining, Alpha Centauri Mining et la Société Équatoriale des Mines.

Mettre rapidement en production les projets aurifères notamment avec le projet Eteke par le groupe MANAGEM et atteindre une production aurifère significative

Démarrer rapidement la production de minerai de fer par la mise en exploitation des gisements à haute teneur avec GENMIN et FORTESCUE METAL GROUP

Lancer l’exploration d’autres substances minérales (terres rares, cuivre, zinc, uranium) présentes en nombre dans le sous-sol gabonais.

À la suite de son intervention et ses rencontres avec le Ministre australien en charge des Mines, Bill JOHNSTON et le Ministre australien délégué aux Affaires Etrangères, Tim WATTS, Elvis OSSINDJI a rencontré un parterre d’opérateurs et d’investisseurs australien qui ont été fascinés par la dynamique du Gabon et la vision du Chef de l’État, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA.

Leave a reply