Ministère des eaux et forêts : Vaccination désormais obligatoire pour tous les agents en mission

0
200

Le ministère gabonais des eaux et forêts a fait circuler une note d’information mercredi dernier. Dans celle-ci, il conditionne les missions de travail de ses agents par la présentation d’un passeport vaccinal contre la Covid-19. C’est la nouvelle mesure en vigueur par le ministre de tutelle, Lee White. Cette note a pris effet depuis le jour de sa publication.

Suite à la déclaration, le bureau du syndicat national des professionnels des eaux et forêts (Synapef) est monté au créneau. Il indique que cette décision est « illégale et discriminatoire ». Le bureau a d’ailleurs invité l’ensemble du personnels à la boycott de cette nouvelle mesure. Les membres du bureau évoque la déclaration en date du 22 mars dernier du  président gabonais, Ali Bongo Ondimba. Le numéro 1 gabonais a indiqué que « le vaccin n’est nullement obligatoire, mais il est fortement recommandé ».

Cette décision n’a fait qu’attiser le foyer de tension qui siège au sein du département ministériel. En effet les agents du ministère ont été mis sous bons de caisse par la tutelle pour cause de grève et absence aux postes. Une situation qui n’est pas encore résolue depuis plusieurs mois.

En dehors du ministère des Eaux et Forêts, certaines entreprises basées au Gabon font du vaccin un passeport d’accès à leur site. Total Gabon a aussi annoncé l’entrée sur les sites pétroliers sous présentation d’un carnet de vaccination. Ceci à compter du 15 septembre prochain. Une décision également très controversée.

Leave a reply