Mise en œuvre du PAT 2021-2023 : Le remarquable rôle joué par le CGAP

0
209

Le pilotage du CGAP a été essentiellement basé sur le Plan d’Accélération de la Transformation PAT 2021-2023. Adopté par le gouvernement gabonais en janvier dernier, ce plan vise à booster l’économie gabonaise dans un contexte de crise sanitaire et économique. Noureddin Bongo Valentin s’est donné pour tâche primordiale de veiller à ce que ce plan soit scrupuleusement mis en œuvre, dans les délais.

D’après l’ex CGAP, le pilotage renforcé autour des 34 programmes du Plan d’Accélération de la Transformation a eu plusieurs avantages. Il a permis « d’accélérer la mobilisation et le déploiement des ressources sur certains projets prioritaires », a-t-il indiqué. L’action du CGAP s’est étendue à tous les secteurs d’activités du pays. Il s’agit entre autres, des domaines des infrastructures et transports, de la santé, de l’économie, du travail, de la justice, etc. « Malgré la terrible épreuve de la Covid-19 qu’il a traversée, le Gabon est, en 2021 », a déclaré NBV.

Noureddin Bongo Valentin a été nommé Coordinateur général des affaires présidentielles en décembre 2019. Sa mission était de renforcer l’action gouvernementale pour le compte du Président de la République. Selon l’homme, les 21 mois passés à ce poste ont été satisfaisants. « Nous croyons pouvoir dire aujourd’hui, avec humilité et lucidité, que le contrat a été rempli », va-t-il déclarer.

Il a été relevé de ses fonctions de Coordinateur général des affaires présidentielles lundi dernier. C’était dans le cadre d’un remaniement stratégique effectué par le Chef d’État. « Aujourd’hui, ce n’est pas la fin d’une histoire, mais le début d’un nouveau chapitre qui s’ouvre », confie-t-il. Selon certaines sources, l’ex CGAP pourrait être le futur dirigeant du Haut-Commissariat de la République.

Leave a reply