Mouila : Mathilde Moussavou-Massandé écope d’une peine d’un mois pour son évasion de prison

0
273

Annie Mathilde Moussavou-Massandé a été condamnée à un mois de prison le 27 mai dernier, pour évasion. Initialement retenue à la prison centrale de Mouila pour avoir volé des enfants, la mise en cause avait réussi à s’évader.

Le 9 février dernier, Mathilde Moussavou-Massandé avait été accompagnée à sa thérapie chez le psychologue, comme d’habitude. En effet, la prison centrale de Mouila ne dispose pas de ce service. Les autorités judiciaires avaient alors décidé de faire suivre la jeune dame au Centre hospitalier régional. Cette dernière a profité d’un moment d’inattention des gardes pour disparaître. Après son évasion, elle a été aperçue plusieurs fois à Port-Gentil avant d’être arrêtée par la police.

Lors du procès, Annie Mathilde Moussavou Massandé a confié les raisons pour lesquelles elle s’était échappée de prison. « Je me dis que la prison n’est pas la solution. En prison, je ne fais rien. Je ne suis pas traitée », a-t-elle expliqué. D’ailleurs, pendant sa cavale, elle se faisait traiter par une tradithérapeute de la capitale.

Rappelons qu’elle n’a pas encore été jugée pour les vols d’enfants dont elle était initialement accusée.

Leave a reply