Mouila : un homme perd son bras à cause d’un coup de feu accidentel

0
142

L’incident est survenu dans la forêt de Moukolongo à 18 kilomètres de Saint-Martin des Apindzi, près de la ville de Mouila dans la province de la Ngounié. Un Gabonais du nom d’Aloïse Boussougou a perdu un bras après une chute. La chute aurait déclenché son arme à feu de type calibre 12.

Le jour des faits, Aloïse Boussougou serait allé visiter ses plantations qui avaient récemment été envahies par les éléphants. L’homme âgé d’une cinquantaine d’années aurait gardé une machette et un fusil de type calibre 12 pour se protéger. L’excursion s’est déroulée sans anicroche et Aloïse Boussougou a pris le chemin de retour au village.

Après quelques minutes, il s’est arrêté pour couper du bois. Il tenait alors un fagot dans une main et son fusil dans l’autre. Malheureusement, Aloïse Boussougou trébuche et tombe. Le tir du fusil a été accidentellement déclenché et l’a touché au bras gauche. Il n’y avait personne aux alentours. La victime fut obligée d’attacher son bras dans sa chemise le temps de se rendre à l’hôpital de Bongolo. Le bras a finalement été amputé afin de sauver Aloïse Boussougou.

Leave a reply