Norme ITIE 2019 : Un atelier de formation à l’endroit de la société civile

0
233

L’État gabonais a organisé un atelier de formation à l’attention des membres de la société civile. L’objectif est de les édifier sur les normes ITIE 2019. Démarrées depuis hier, ces séances de travail prendront fin demain. L’initiative s’inscrit dans le cadre de l’ambition du Gabon de réintégrer l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE).
Selon les autorités, les membres de la société sont d’importants acteurs dans le processus de réintégration. Former ces derniers permettra « d’asseoir la transparence dans le secteur extractif », apprend-on. Les séances de travail aboutiront à l’adoption d’un protocole. Ce document « permettra d’encadrer la participation de la société civile au sein du groupe d’intérêt ITIE », indique Paul-Aimé BAGAFOU. Il s’agit du coordonnateur national de la coalition « Publiez ce que vous payez Gabon ». Le futur protocole prendra en compte les questions de la représentation du genre et de la jeunesse.
La norme ITIE 2019 présente plusieurs avantages. Elle instaure de nouvelles règles qui garantiront la transparence des contrats, d’environnement, et d’égalité de genre. Grâce à elle, les données ouvertes et la divulgation ITIE deviendront des habitudes. Les entreprises et les gouvernements s’y référeront lors de leur processus de déclaration. Ces informations ouvertes seront disponibles dans des délais raisonnables. Les experts pourront s’en servir pour effectuer des analyses approfondies et prendre des décisions réfléchies.

Leave a reply