Noureddin Bongo Valentin préparera la campagne présidentielle d’Ali Bongo Ondimba

0
237

Le Chef d’État gabonais a relevé Noureddin Bongo Valentin de ses fonctions de Coordinateur général des affaires présidentielles la semaine dernière. C’était dans le cadre d’un remaniement stratégique, apprend-on. Selon l’opinion publique, le désormais ex CGAP pourrait être soit nommé au poste de Haut-commissaire de la République ou ministre de la Défense. Certains pensent même qu’il pourrait s’occuper de la préparation de la campagne électorale pour les prochaines élections présidentielles en faveur de son père.

Ce départ de Noureddin Bongo Valentin du poste de CGAP marque le début d’une carrière plus directe en politique. NBV a été récemment nommé au poste de conseiller stratégique du Parti démocratique gabonais (PDG). Cette nomination intervenue seulement quelques jours avant le remaniement stratégique d’ABO est assez significatif. Noureddin Bongo Valentin sera chargé de préparer la campagne présidentielle de son père en 2023, apprend-on. Toutefois, Ali Bongo Ondimba n’a pas encore officiellement annoncé sa candidature aux prochaines élections.

Dans une lettre ouverte adressée à son père, l’homme a réaffirmé son engagement à soutenir le développement du Gabon et à rester loyal envers ABO. « Où que je sois, quoi que jefasse, je continuerai, Excellence, Monsieur le Président de la République, à vous servir et, à travers vous, à servir notre Pays comme je l’ai toujours fait : avec loyauté», a-t-il indiqué.

Le principal objectif de la mouvance présidentielle est d’éviter que le scénario de 2016 se répète en 2023. « Ayant fait campagne à minima, le pouvoir s’était très vite retrouvé débordé par des opposants », indique une source proche de la présidence. Le bilan remarquablement positif effectué par Noureddin Bongo Valentin à la CGAP prouve sa capacité à gérer efficacement la campagne d’ABO. NBV sera chargé de « marteler les réalisations du septennat d’Ali Bongo, décliner tous les classements internationaux où le Gabon a repris des points », apprend-on. Il mettra également en évidence les contrats signés ainsi que leurs avantages pour la population gabonaise. Il faut noter que l’homme avait déjà participé à la campagne présidentielle de 2016.

Les 21 mois passés par Noureddin Bongo Valentin au poste de CGAP ont été très bénéfiques pour le Gabon. Sa mission était de renforcer l’action gouvernementale pour le compte du Chef d’État. Une mission qu’il estime avoir remplie avec brio. L’action du CGAP s’est étendue à tous les domaines de gestion et de vie au Gabon. La mise en œuvre du PAT en a été accélérée. De nombreuses réformes ont été engagées notamment en matière d’égalité, d’emploi, de gestion financière, de protection de l’environnement, etc. La coordination générale des affaires présidentielles « a posé des bases fondamentales afin de mettre notre pays, le Gabon, sur une trajectoire qui lui permettra, à l’avenir d’affronter les défis et mieux saisir les opportunités. » a indiqué le fils aîné du Président de la République.

Leave a reply