Pétrole : Vers une collaboration entre Omni Offshore et Vaalco Energy

0
239

Le producteur américain de brut Vaalco Energy a signé une lettre d’intention non contraignante avec la Compagnie Omni Offshore Terminals, le 27 avril dernier. Une lettre relative à la fourniture et l’exploitation d’une unité flottante de stockage et de déchargement (FSO) sur le champ en mer Etame marin au Gabon.

L’opération sera effective quand le contrat présentement en cours avec BW Energy pour l’exploitation de son installation flottante de production, de déchargement et de stockage (FPSO) expirera en septembre 2022.

Vaalco devra investir entre 25 et 32 millions de dollars afin d’assurer cette reconfiguration du FPSO vers le FSO. Si l’opération réussit, l’entreprise pourrait réduire de 15 à 25% les coûts d’exploitation par rapport à l’actuel contrat FPSO. Ceci, grâce à un système de traitement plus simplifié qui évite la duplication du traitement sur les plateformes.

« Cette approche de développement pourrait nous permettre d’améliorer nos opérations, de réduire les coûts, d’améliorer les bénéfices nets et de garantir notre capacité à maintenir la croissance de la production et à maximiser la valeur à Etame pour la prochaine décennie », a indiqué George Maxwell, le PDG de Vaalco.

Selon l’entreprise, l’approbation du Conseil d’administration et du gouvernement gabonais sont indispensables pour garantir la finalisation du contrat avec Omni Offshore Terminals. « Nous continuerons à travailler pour finaliser un accord avec Omni qui sera mutuellement bénéfique pour toutes les parties. Nous restons concentrés sur une croissance durable qui procure des avantages à toutes les parties prenantes, améliore les marges et fournit de solides retours sur investissement », a déclaré le PDG de Vaalco.

Les deux sociétés se sont entendues sur une période d’exclusivité valide jusqu’au 1er juin 2021 avant le début de nouvelles discussions vers un accord définitif sur le FSO qui sera utilisé sur une période maximale de 11 ans.

 

Leave a reply