Piraterie maritime : une task force sera créée pour renforcer la sécurité des eaux gabonaises

0
320

Le gouvernement gabonais prévoit de mettre en place une task force de défense et de sécurité maritime. L’annonce a été faite par le ministre de la Défense nationale mardi dernier. « Il faut absolument sécuriser nos eaux, quoi qu’il en coûte », va déclarer l’autorité gouvernementale. C’était lors d’une séance de travail avec les ministères de la Pêche, du pétrole, des eaux et forêts, et la Confédération patronale gabonaise (CPG).

L’objectif de l’initiative est de renforcer la sécurité sur les côtes linéaires du Gabon. Cela permettra de réduire les menaces de piraterie maritime. D’après Michael Moussa Adamo, la task force permettra aux acteurs du secteur de collaborer directement avec les forces de sécurité et de défense. Il n’a pas manqué de rassurer les opérateurs sur la capacité de cette task force à lutter contre la piraterie maritime. Elle apportera des solutions durables, défend-il.

Depuis plusieurs années, l’insécurité maritime a pris de l’ampleur dans les eaux gabonaises. Les attaques de pirates en mer, les trafics et activités illégales de tout genre se sont multipliés. La dernière attaque pirate remonte à seulement quelques jours. Des hommes armés ont pris d’assaut un navire en panne près de Libreville.

Face à ce phénomène, Ali Bongo Ondimba a donné de fermes instructions au gouvernement pour éradiquer le phénomène. « Les instructions fermes que nous avons reçues du Chef de l’État, c’est que de tels actes ne se reproduisent plus dans nos eaux. » , a déclaré le ministre de la Défense. Un dispositif de sécurité de la façade maritime sera bientôt activé, apprend-on.

Leave a reply