Port-Gentil/Justice : 10 ans de prison pour coups et blessures mortels sur un enfant de 5 ans

0
362

Iwenga Sona Auréole Nadia a été reconnue coupable de coups et blessures mortels sur une fillette de 5 ans lors de son procès au palais de justice de Port-Gentil, le jeudi 27 avril 2021. Elle a écopé d’une peine de 10 ans de réclusion criminelle dont 5 avec sursis.

Dans la matinée du 10 mai 2018, la mise en cause a battu M.A.P.Y., la fille de son concubin, après l’avoir surpris en train de s’adonner à des attouchements sur son jeune frère. Quelques heures plus tard, la fillette se plaint de violents maux de tête. La dame lui donne des comprimés puis procède à un massage corporel de l’enfant.

Le lendemain, la fillette ne se portait pas mieux. Elle avait du mal à respirer. Sa mère informa sa belle-sœur qui lui suggéra de conduire l’enfant au Centre Hospitalier Régional de Ntchengué. Malheureusement, l’enfant décède avant même d’y arriver. Sa mère, Moustiga Wora, porte alors plainte contre Iwenga à l’antenne provinciale de la Police Judiciaire de Port-Gentil.

Interrogée lors de l’enquête préliminaire, la mise en cause explique que sous l’effet de la colère, elle s’était servie d’un bois pour battre la fillette. Et  que, cette dernière s’était cognée la tête contre le mur au cours de la bastonnade. Selon, Mayombet Yvon, le père de M.A.P.Y., sa fille vivait avec sa concubine et lui depuis 7 mois sans aucun problème.

Leave a reply