Port-Gentil : Pamphile N’nang Aboghé écope de 15 ans de réclusion pour le viol d’une enfant déficiente mentale

0
250

La Cour criminelle du tribunal de première instance de Port-Gentil vient de statuer sur le cas de Pamphile N’nang Aboghé. Reconnu coupable de viol sur personne particulièrement vulnérable à cause d’une déficience mentale, le mis en cause a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle dont 5 avec sursis.

Les faits qui lui sont reprochés remontent à 2017 alors que Mengué Zeng Obiang Sainte sa victime, n’était âgée que de 15 ans. Elle était venue passer quelques jours avec sa cousine germaine qui n’est rien d’autre que la compagne du violeur.

Un soir, Pamphile N’nang Aboghé a profité de l’absence de son épouse pour entraîner la jeune fille dans une chambre et abuser d’elle. Effrayée, la jeune fille a raconté toute l’affaire à sa cousine malgré les menaces de son bourreau. Malheureusement, celle supposée la défendre lui a administré de violents coups au lieu de la protéger, lui intimant aussi l’ordre de garder le silence.

A la fin de son séjour, la jeune fille retourne au domicile familial et relate toute l’histoire à sa mère qui décide de porter plainte contre le présumé pédophile. Interpelé, Pamphile N’nang Aboghé reconnait les faits mais prétend avoir plutôt eu des rapports sexuels consentants avec la jeune fille.

Lors de son procès, le ministère public a requis une peine de 15 ans de réclusion criminelle assortie d’une amende de 50 millions de FCFA. La défense quant à elle, a demandé à la Cour de considérer les circonstances atténuantes et d’accorder le sursis.

Le mis en cause a finalement été condamné à 15 ans de réclusion criminelle dont 5 avec sursis.

Leave a reply