Pour ABO, le 8 mars est « comme une seconde fête nationale au Gabon »

0
591
Ali Bongo Ondimba

A travers le monde, la journée du 8 mars est dédiée à la lutte pour le respect des droits des femmes. Le Gabon n’est pas resté en marge de cette célébration. Cette journée revêt une importance capitale pour le Chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba. « Le 8 mars est comme une seconde fête nationale au Gabon », a-t-il tweeté aujourd’hui.

Le Gabon fait partie des 3 pays d’Afrique subsaharienne où les droits des femmes sont le plus respectés. Dans le pays, la lutte pour l’égalité des genres est une priorité. Les femmes y occupent de hauts postes tels que celui de Premier ministre, de gouverneur, de présidente de la Cour constitutionnelle, etc. « Chez nous, la cause des femmes est sacrée. C’est une des grandes priorités de l’action publique », a déclaré ABO. « Ces dernières années, le Gabon est l’un des pays qui a le plus fait pour l’égalité femmes-hommes. », ajoute-t-il. 

Les Codes civil, pénal et du travail ont été récemment révisés lors du premier semestre 2021. Le dernier rapport de la Banque mondiale « Les femmes, les entreprises et le droit », indique que le Gabon a fait un bond spectaculaire de… 135 places.

« Nous continuerons ! », a déclaré avec détermination, Ali Bongo Ondimba. 

 

Leave a reply