Pour Forbes, le succès de la vente de crédits carbone du Gabon pourrait changer le monde

0
151
Lee-White

Pour Forbes, le succès de la vente des crédits carbone du Gabon pourrait favoriser le changement du monde. Cela devrait également créer de nombreux emplois, apprend-on.

En effet, l’État gabonais envisage de vendre ses crédits carbone dans le but de protéger ses Forêts. Selon le magazine américain, une telle vente permettra de redonner confiance à l’ensemble des acteurs de la lutte contre le changement climatique. Les nations de la forêt tropicale seront aussi confortées.

Actuellement, le pays négocie la vente de ces crédits carbone avec une grande compagnie pétrolière. Forbes estimes que Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, peut être intéressé par l’offre. Pour rappel, ce dernier a effectué un séjour sur le territoire gabonais le mois dernier. Ce fut l’occasion pour lui d’offrir 35 millions de dollars au Gabon. Cet argent servira à accompagner la lutte pour la préservation de la nature.

Le pays prévoit d’effectuer une émission de crédits carbone dès Octobre prochain. La valeur de l’opération est estimée à 2 milliards de dollars. D’après les autorités, c’est la plus grande émission jamais faite au monde. C’est une première mondiale et un évènement majeur.

Conformément à l’accord de Paris sur le climat, plusieurs pays ont pris l’engagement d’atteindre la neutralité carbone. « Si les crédits sont achetés directement à la source, le pays reçoit tout l’argent, et toute la forêt tropicale est protégée », indique Forbes. Grâce à la vente de ces crédits carbone, le Gabon trouvera de quoi financer ses infrastructures et ajouter de la valeur aux forêts.

Pour rappel, le Gabon fait partie des rares pays au monde à être neutre en carbone. Il absorbe plus de dioxyde de carbone qu’il n’en émet. En guise d’exemple, entre 2010 et 2018, il a absorbé 1 milliard de tonnes de CO2.

Le Chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba est l’un des plus engagés au monde dans la lutte contre le changement climatique. Son gouvernement prend les mesures nécessaires dans ce sens.

 

Leave a reply