Promotion des investissements : vers la création de 5 nouvelles zones économiques spéciales au Gabon

0
485

Le gouvernement gabonais prévoit de créer 5 nouvelles zones économiques spéciales (ZES). L’annonce a été faite par Carmen Ndaot, la ministre de la Promotion des investissements, hier. C’était lors d’une interview rendue publique par l’agence Africapresse.paris. « Cinq autres zones économiques spéciales dédiées au développement de l’agriculture sont actuellement en construction », a indiqué le ministre. 

L’objectif de l’initiative est de dynamiser la croissance et la diversification de l’économie gabonaise. Selon le membre du gouvernement, ces zones faciliteront les activités industrielles. Elles « seront des plateformes dotées d’infrastructures pensées » , a-t-elle précisé. Cette initiative de l’État intervient alors que les ZES de Nkok et d’Ikolo connaissent un véritable succès. Ces zones ont favorisé le développement du secteur du bois au Gabon. « Ces atouts qu’offrent ces zones économiques ont abouti au grand succès de Nkok dans le secteur du bois, mais aussi des meilleurs parcs industriels en Afrique centrale » , explique le ministre. 

Pour les autorités gabonaises, les ZES permettent de valoriser les ressources locales en accélérant le développement industriel. Elles favorisent le transfert de technologies et créent de l’emploi. 

Il y a quelques jours, la Zone économique spéciale du Gabon (GSEZ) a obtenu la certification ISO 14064-1 en neutralité carbone. Il s’agit d’une première mondiale pour une zone industrielle. Cela atteste de l’efficacité des efforts fournis par le Gabon en matière de préservation de l’environnement.

Leave a reply