Protection de la biodiversité : Le Gabon inaugure la Fondation Lékédi Biodiversité

0
265

La Fondation Lékédi Biodiversité a été inaugurée samedi dernier par le ministre gabonais de l’Environnement, le PDG d’Eramet et le directeur général du Comilog. L’objectif de cette nouvelle institution est de renforcer les capacités du parc de la Lékédi.

La fondation Lékédi déploiera une stratégie optimale pour préserver la biodiversité au sein du parc. Elle y réhabilitera les primates orphelins. Selon les autorités, le développement de la recherche scientifique constitue l’un des buts majeurs de la nouvelle fondation.

Le parc de la Lékédi est le seul parc animalier sécurisé que possède le Gabon. Il s’étend sur une superficie de 14 000 hectares. Une multitude d’espèces végétales et animales y sont conservées. Depuis plusieurs années, l’État gabonais œuvre pour la protection de ce riche site naturel. Les mesures mises en œuvre ont favorisé le développement de la faune locale. De nombreuses espèces rares ont pu être préservées. Parmi elles, on peut citer les potamochères, les guibs harnachés et les buffles des forêts.

Le parc de la Lékédi abrite une trentaine de gorilles, une cinquantaine de chimpanzés et plus de 500 mandrills. On y retrouve des espèces rares menacées telles que les Chats dorés, le Pangolin géant, les faux Gavials, les Panthères, et plus d’une centaine espèces d’oiseaux.

Créé depuis 1993, le parc Lékédi est géré par la Société d’exploitation du parc de la Lékédi (Sodepal). Près de 1800 visiteurs s’y rendent chaque année.

La protection de la biodiversité et la lutte contre le braconnage font partie des objectifs capitaux du Chef d’État gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Leave a reply