Réforme constitutionnelle : La vacance du pouvoir intégrée dans la constitution

0
295

Au cours d’une interview accordée à Jeune Afrique, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a indiqué qu’en cas de vacance du pouvoir, un éventuel intérim sera assuré par une équipe constituée du ministre de la Défense et des présidents des deux chambres du Parlement .  Cette  réforme  est intervenue grâce à une modification de la Constitution.

« Il ne s’est pas agi de « réformer » dans le sens de « modifier », mais de consolider notre édifice constitutionnel sur un certain nombre de points techniques, comme la vacance du pouvoir, la responsabilité pénale du chef de l’État et la composition du Sénat. Il ne faut pas politiser un débat qui est en réalité purement juridique », a clarifié ABO.

Selon lui, ces nouvelles dispositions visent à renforcer l’ancrage démocratique du Gabon.

Le Président de la République justifie la présence du ministre de la défense dans l’équipe chargée d’assurer l’intérim en cas de vacances du pouvoir par le fait qu’il « dispose de la compétence et de l’expérience requises » pour remplacer le Chef de l’Etat dans son rôle de chef de l’armée.

 

Leave a reply