Règlement des conflits commerciaux, mise en service des premiers arbitres formés au Gabon

0
600

Les tous premiers arbitres formés au Gabon sont officiellement mise en service depuis la semaine dernière. Ils sont désormais outillés sur la pratique de l’arbitrage en zone Ohada. Il s’agit de la toute première promotion issue de l’institut international de médiation, d’arbitrage et de conciliation (Limac). Après 5jours de formation, ils ont reçu leur parchemins de fin de formation. 

Jusque-là tous les arbitres qui officient avec ce statut au Gabon ont tous étaient formés à l’extérieur du pays. Ils sont magistrats, greffiers, juges constitutionnels et même anciens ministres détenant désormais ce statut d’arbitres. Leur mission tourne essentiellement autour du règlement à l’amiable des conflits commerciaux. Ils ont habilités à régler les litiges entre les parties concernées dans de courts délais sans passer par la justice étatique. « Ils doivent être solidement compétents. Et doivent assurer avec rigueur la conduite de chaque procédure. Leur verdict doit être inattaquable dans le règlement des conflits au-delà de nos frontières » , a expliqué Yvette Ngwevilo Rekangalt, la promotrice de l’Institut.

Cette première promotion marque également la mise en service de l’institut. L’Iimac est le tout premier centre de médiation, d’arbitrage et de conciliation créé au Gabon. Il est encadré par l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada). Après cette vague ayant regroupé une quinzaine de personnes de plusieurs nationalités, l’institut accueillera une prochaine vague.

Leave a reply