Riposte anti-covid-19 : Vers le renforcement du dispositif de prévention aux frontières du Cameroun et de la Guinée équatoriale

0
141

Les responsables du Copil et de la Commission technique provinciale se sont entretenus dimanche dernier. La rencontre s’est tenue à la direction régionale de la Santé du WoleuNtem. Pr Romain Tchoua et Dr Ludger Boulingui ont discuté de la préparation d’une éventuelle troisième vague au Gabon. Ils se essentiellement penchés sur la nécessité de renforcer le dispositif de riposte aux portes d’entrée terrestres du Cameroun et de la Guinée Équatoriale.

Lors des échanges, les deux personnalités ont s’entendre sur la stratégie à adopter. « On a retenu une stratégie plus adaptée, une stratégie personnalisée à la zone », va déclarer Pr Romain Tchoua. Les personnels présents aux frontières concernées seront renforcés. Des tests de dépistage du covid-19 seront refaits de façon systématique dans ces zones, apprend-on.

La décision de renforcer ces frontières a été motivée par la hausse du nombre de nouveaux cas récemment enregistrée par le Cameroun voisin. En l’espace de 15 jours, le pays a recensé 1250 nouveaux cas et 15 décès. « Il est donc essentiel de renforcer le dispositif à ce niveau afin d’éviter de nous retrouver avec des cas importés des pays voisins », estime l’État gabonais.

Le Gabon se prépare actuellement à une éventuelle troisième vague de contamination. Depuis plusieurs semaines, le nombre de cas positifs est en baisse dans toutes les provinces du pays. Au total 25 819 cas positifs et 165 décès ont été enregistrés au Gabon depuis le début de la pandémie. La stratégie de riposte employée par le pays est saluée par des institutions internationales telles que le FMI, l’ONU et l’OMS.

Leave a reply