Route PK5-PK12 : Colas revoit à la baisse le coût des travaux

0
593

Benoit Chauvin, numéro deux de l’unité Business Development du groupe BTP français Colas s’était rendu à Libreville en décembre dernier. Il s’était entretenu avec la task-force sur la dette extérieure menée par Pierre Duro. Les discussions avaient porté sur le coût de la rénovation de la voie PK5-PK12, longue de 7 kilomètres.

Suite à ces échanges, Colas a décidé de revoir son offre. L’entreprise a proposé au Gabon de bitumer « pour le prix initialement fixé pour le chantier de rénovation de la route PK5-PK12, 9,5 km de route supplémentaires », apprend-on. La partie gabonaise a accepté la proposition et un accord a été signé à cet effet.

Cet arrangement intervient suite à la publication d’un rapport d’enquête de la Banque mondiale sur les activités du groupe à Madagascar. Sanctionné, Colas voulait éviter qu’un autre scandale éclate au Gabon.

Les autorités gabonaises contestaient le coût initial de ces travaux depuis plusieurs semaines. En effet, la task-force dirigée par Pierre Duro sur les prestataires internationaux du pays a révélé une surfacturation de l’offre de Colas.

Le groupe français Colas dirige les travaux de ladite voie depuis 2016. Le PK5-PK12 est la seule voie d’accès à Libreville. Sa rénovation est très importante pour le Gabon dont le souci est de faciliter la vie de ses citoyens.

Leave a reply