Secteur du bois : La société Rougier envisage de céder son usine d’Owendo à un groupe d’industriels européens

0
203

La société Rougier Gabon se désengage de son activité industrielle de fabrication de contreplaqués à Owendo. L’usine de fabrication de contreplaqués sera cédée à un groupe d’industriels européens au plus tard le 31 décembre prochain. C’est ce qu’a récemment annoncé l’entreprise forestière Rougier. Cette réforme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de son recentrage stratégique.

La cession définitive de l’usine sera effective après le versement d’un acompte acquis en cas de non-réalisation. L’infrastructure a été mise en concession depuis fin mai dernier auprès de l’acquéreur. D’après le contrat, une redevance mensuelle sera versée en contrepartie jusqu’à la date de cession définitive. La société Rougier Gabon a également signé une convention d’approvisionnement de grumes d’okoumé certifiées FSC sur plusieurs années.

L’entreprise forestière prévoit d’augmenter sa production certifiée FSC au second semestre de cette année. L’objectif est de répondre aux besoins globaux du marché gabonais. Il faut noter que la filiale Afrique International vend des contreplaqués okoumés certifiés en Europe. Elle se les procure auprès d’un partenaire industriel au Gabon.

Leave a reply